Rose Couture

Aspiring teacher. “The mediocre teacher tells. The good teacher explains. The superior teacher demonstrates. The great teacher inspires.” ― William Arthur Ward


Leave a comment

Philosophie d’enseignement

Après avoir complété mon préinternat durant la session d’hiver, j’ai eu l’occasion de revoir et de retravailler ma philosophie en enseignement. Bien sûr, celle-ci change selon les expériences que nous vivons, il est donc nécessaire de réévaluer notre position et nos valeurs régulièrement.

L’enseignement et l’apprentissage sont deux éléments qui vous suivront dans plusieurs aspects de votre vie. Que vous soyez un enfant ou un adulte, en tant qu’être-humain, vous enseignez et vous apprenez à tous les jours. Ainsi, toute personne décidant de faire carrière en enseignement doit constamment se remettre en question et travailler envers une amélioration personnelle et professionnelle dans divers domaines. De cette manière, l’enseignant aura en possession les outils nécessaires quant au développement de ses étudiants.

Personnellement, je crois qu’il est important que mes étudiants apprennent de leurs propres expériences. C’est pourquoi je donne souvent priorité au travail d’équipe, car les élèves développent plusieurs habiletés et il y a des preuves que le travail en collaboration leur permet de mieux retenir l’information. De plus, l’apprentissage interactif avec leurs pairs est plus intéressant que d’avoir à écouter une longue leçon présentée de façon traditionnelle, sans vie et remplie d’information difficile à retenir. Par exemple, lors de mon préinternat, j’ai organisé beaucoup d’activités où les jeunes devaient travailler en équipe, comme ma leçon de mathématiques sur les fractions. Effectivement, ils étaient en équipe de trois à quatre élèves et avaient à construire un objet a exposer dans un musée à l’aide de Legos. Par la suite, ils devaient déterminer les fractions pour chaque couleur utilisée dans la réalisation de leur œuvre, avant de les réduire sous leur forme la plus simple. En encourageant le travail d’équipe, je permets à mes étudiants de développer leurs habiletés sociales et je leur donne l’occasion d’exprimer leur opinion sur différents sujets. De cette manière, ils contribuent à la construction de leur représentation du monde extérieur tout en enseignant de nouvelles connaissances à leurs coéquipiers et en apprenant d’eux à leur tour. Il est important pour moi que mes élèves aient la chance de jouer le rôle du professeur et de l’élève qui apprend, de se sentir valorisés. Le socioconstructivisme promeut la construction de l’élève et le développement de leurs interactions sociales.

En tant qu’enseignante, j’influencerai un nombre indéfini d’élèves, et j’ai pour mission de rendre leur expérience d’apprentissage la plus agréable possible. Ainsi, il est important de fournir à l’étudiant une multitude de ressources qui l’aideront à faire ses apprentissages, et qui contribueront à une construction informée de sa perception de l’environnement. À l’école, l’enfant possède plusieurs ressources telles que des enseignants, du matériel de construction et de manipulation, des livres, en plus de ses camarades de classe. Mais que sont des ressources si elles ne sont pas adaptées au niveau de l’enfant? Inutiles. En tant qu’enseignants, nous jouons un rôle clé dans le développement de l’enfant et nous devons être en mesure d’identifier les besoins de ceux-ci et d’adapter notre enseignement de manière à faciliter et à enrichir les apprentissages de l’élève. L’évaluation formative nous aide à identifier les habiletés qui doivent être travaillées, mais aussi de suivre le progrès des élèves. Dans le même ordre d’idées, il est important de viser les différents types d’apprenants pendant la planification et la réalisation des leçons. Certains étudiants ont besoin de manipuler des objets, d’autres ont besoin d’aides-visuelles et ainsi de suite. C’est pourquoi lors de ma planification de leçons, j’essaie d’avoir des activités qui touchent plus d’un groupe d’apprenants. Par exemple, j’ai utilisé du matériel de manipulation lors de mon activité sur les fractions équivalentes, j’ai écrit des directives et des exemples au tableau, je me suis servie du projecteur et du tableau blanc pendant l’étude des postes de traite en sciences humaines, j’ai même fait imprimer des listes de vérification pour la composition de texte en français. Parfois les élèves travaillaient seuls, des fois en équipe ou en groupe-classe. Bref, il est important de connaître les besoins de nos élèves et de tenter d’y répondre à l’aide d’outils et de ressources touchant une multitude d’apprenants.

Dans un autre ordre d’idées, la gestion de classe est un élément clé dans l’enseignement, et ce à n’importe quel niveau. Si nous n’avons pas de systèmes mis en place afin d’avoir le contrôle et de prévoir les incidents qui pourraient se dérouler dans notre salle de classe, les élèves pourraient ignorer l’autorité, créer le chaos ou même leur enlever le goût d’apprendre. Ainsi, il est important de mettre en place des procédures qui aideront les élèves à construire des routines pour réaliser les tâches données par l’enseignant. En ayant des procédures et des routines fixes auxquelles les étudiants s’habituent, les élèves sont conscients des attentes de l’enseignant et sont portés à rester attentifs à la tâche qui doit être réalisée. Par exemple, on peut enseigner le procédé d’écriture aux élèves pour les aider à se familiariser avec les éléments nécessaires à la composition d’un texte de qualité. Avec plusieurs occasions de pratiquer ce procédé, les élèves suivront les étapes sans même s’en rendre compte, car les procédures seront devenues routinières pour eux. Pour donner un exemple, j’ai pris l’habitude, pendant mon préinternat, d’écrire les étapes visant la réalisation d’une tâche au tableau après avoir expliqué le travail aux élèves. Habituellement, je n’utilise que trois à quatre étapes pour ne pas compliquer la tâche et pour garder l’objectif général en vue. De plus, j’ai pris l’habitude d’expliquer un procédé et de faire répéter ce procédé par un élève, avant de l’écrire au tableau. Tout dépendant du nombre de mains qui sont levées, j’ai une idée générale du nombre d’élèves qui ont compris du premier coup et je peux ainsi adapter mes procédés. Bref, en instaurant des procédés simples et clairs, les élèves seront conscients des attentes et ils resteront concentrés sur la tâche qu’ils doivent accomplir.

Finalement, je crois qu’il est important d’avoir des expériences d’apprentissage de qualité, privilégiant le travail collaboratif et adaptées selon les différents types d’apprenants. Parallèlement, les méthodes de gestion de classe employées influenceront aussi la qualité des apprentissages faits par les élèves.

 

Advertisements


Leave a comment

En Français?

Philosophie d’enseignement (en construction)

L’enseignement et l’apprentissage sont deux éléments qui vous suivront dans plusieurs aspects de votre vie. Que vous soyez au primaire ou que vous soyez un adulte, en tant qu’individu, vous enseignez et vous apprenez à tous les jours.

Je crois qu’il est important que mes étudiants apprennent de leurs propres expériences. Je préfère que mes étudiants travaillent en équipe, car il est plus facile pour eux de retenir de l’information de cette manière. Il est aussi plus intéressant pour eux d’apprendre de cette manière que d’avoir à écouter une leçon longue, sans vie et remplie d’informations. En encourageant le travail d’équipe, je permets à mes étudiants de développer leurs aptitudes sociales et je leur permets d’avoir leur propre opinion sur différents sujets. De cette façon, ils construisent leur représentation du monde extérieur et, en même temps, ils enseignent de nouvelles connaissances à leurs coéquipiers et apprennent de ces derniers. Je veux que mes élèves aient la chance de jouer le rôle du professeur et de l’élève qui apprend. Le socioconstructivisme promeut la construction de l’élève et le développement de leurs interactions sociales.

En tant qu’enseignante, j’aurai le pouvoir d’influencer l’apprentissage et les expériences de vie d’un nombre indéfini d’étudiants et cette opportunité devrait être la plus agréable possible. Il est important de fournir le plus de ressources possibles dont l’étudiant aura de besoin afin de contribuer au développement de sa perception de l’environnement dans lequel il vit. À l’école, l’enfant possède plusieurs ressources tels que des enseignants, du matériel de construction, des livres, mais sa ressource la plus précieuse sera ses compagnons de classe. Pour moi, l’enseignement est l’élément clé du développement de l’enfant. En tant qu’enseignante, je donnerais donc des défis à mes élèves, au quotidien, afin de les stimuler mentalement. De cette manière, ils retiendront l’information plus facilement. Enseigner au primaire sera un défi pour moi, car je devrais constamment avoir l’attention de mes étudiants et trouver des façons d’y parvenir.

Lorsque j’aurais l’occasion d’enseigner au niveau primaire, je toucherais plusieurs sujets avec un même groupe d’étudiants. Je suis particulièrement intéressée à enseigner de façon collaborative avec les élèves de la classe pour rendre cette expérience agréable. En formant des groupes composés d’élèves «forts» et d’élèves plus «faibles», les étudiants auront l’occasion de s’enseigner entre eux et d’avoir différentes perspectives sur plusieurs sujets, ce qui rend le travail d’équipe intéressant et enrichissant. Après les travaux, les étudiants partagerons leurs opinions avec le reste de la classe et nous pourrons comparez les réponses et les opinions ensemble afin de contempler la diversité dans une même classe.


Leave a comment

Construction of a Teaching Philosophy 2013

Teaching and learning are two things that will follow you in every aspect of your life. Whether you are 5 or 50, as an individual, you teach and you learn everyday.

I believe it is important for students to learn from their own experiences. I value teamwork because I believe that my students retain the information they have acquired more than if I would be giving them a long and plain lecture. By encouraging teamwork, I allow my students to develop their social skills and I allow them to be free-minded spirits. They learn and construct their own representation of the world, while teaching their peers or retaining new information from them. I think that by having my students collaborate in group projects such as the water cycles, Canadian heritage, problem solving, etc., they have the chance to play the role of both student and teacher. Social constructivism promotes both construction of the student and their social interactions.

As a teacher, I have the power to influence the knowledge and the life experiences of countless students, and this opportunity should be very enjoyable. I believe it is very important to offer the child as many resources as he/she will need to construct his own view of the environment in which he lives. In a school setting with many intelligent and loving educators, books, craft materials and such, the child has many resources, but his greatest one will be his peers. I view teaching as the element that is the most important in a child’s growth. The child needs a teacher that will stimulate and challenge him. I want to challenge my students and stimulate them in order to make them learn and retain information. I want them to embrace the world I present to them and the world they construct from the elements and people surrounding them. I want to be able to share my passion with my students and support them through their journey in education. As an elementary level teacher, I think it is very important to grasp my students’ attention and have them enjoy the learning process and the experiences shared with their classmates. Teaching is the key element to the development of a well-structured child.

When I have the opportunity to teach at an elementary level, I will be touching various subjects within one group of students. I am very fond of peer assisted learning strategies where students work in groups in which they teach and learn from one another. I believe that forming groups that contain higher-level readers and lower-level readers is beneficial for both parties. Students will have a text that they need to read out loud in groups by each taking a turn. They will then analyze a specific paragraph in the text and give their opinion and their understanding of it. By doing this, I allow my higher reading level students to find understandings that are different from the lower level ones and they can share their own opinion, hence teaching one another different perspectives. After the exercise is over, the students can then share their discoveries with the whole class, making this an enriched experience.